Comment communiquer avec une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer ?

Contactez-nous
maladie d'alzheimer patiente chaise roulante

 

Communiquer avec une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer peut être difficile et épuisante. Votre proche ne comprend pas ce que vous lui dites, ou peut-être qu’elle vous parle d’un évènement qui s’est produit il y a des années. Mais si vous suivez les conseils suivants de nos experts en accompagnement à domicile, vous pouvez vous aider mutuellement à être en mesure d’apprendre à communiquer et à entretenir des relations significatives.

Pourquoi la communication est difficile avec une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer ?

Avant tout, il faut savoir que les patients atteints du syndrome d’Alzheimer et leurs proches sont passés par différentes phases au cours du processus. Au début, les personnes vont être en mesure de se souvenir des choses, mais elles sont beaucoup plus lentes à les retenir ; ensuite, elles vont commencer à perdre l’usage des mots et des phrases ; et finalement, elles vont avoir de plus en plus de difficultés à communiquer.

La communication avec une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer est difficile car elle peut ne pas être capable de se souvenir de ce qu’elle veut dire. Ils peuvent également ne pas être en mesure de comprendre le sens de ce qui est dit et de répondre de manière appropriée.

Certaines choses peuvent aider à améliorer la communication, comme l’utilisation d’images ou d’objets pour représenter des mots, la simplification du vocabulaire et l’utilisation de gestes.

Comment communiquer facilement avec une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer ?

Il est important de comprendre que la communication avec une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer est différente de la communication avec une personne non atteinte de la maladie. Les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ont des difficultés à se comprendre et à s’exprimer. Le principal problème est qu’ils ne comprennent pas ce qu’ils disent ou entendent. Les conseils suivants peuvent vous aider à mieux communiquer :

1 – Parlez clairement et lentement

Il s’agit d’un conseil très simple qui peut être suivi pour améliorer la qualité de votre communication. Ceci est particulièrement important dans la prise de parole avec une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer. Il est difficile pour eux d’écouter quelqu’un qui parle trop vite ou trop doucement.

La maladie cause des dommages au cerveau, ce qui affecte la mémoire et la capacité de penser, de communiquer et de raisonner. Parlez doucement, sans crier pour laisser le temps à la personne d’analyser chacun de vos mots.

2 – Utilisez des mots, des phrases et des sujets simples

La maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative qui cause des problèmes de mémoire, de réflexion et de comportement. Ce qui empêche souvent de réfléchir aux phrases trop complexes.

Les mots, les phrases et les sujets doivent être simples pour aider les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Les mots doivent être courts et faciles à retenir. Les phrases doivent être simples et les sujets doivent être familiers.

3 – Donnez des indices comme pointer vers des objets ou utiliser des gestes

Les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ont souvent des difficultés à communiquer. Ils peuvent ne pas être capables de parler ou d’utiliser leurs mains pour faire des gestes. En conséquence, ils peuvent se sentir isolés et frustrés.

Il existe deux types d’indices différents que les soignants peuvent utiliser pour aider les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer à communiquer : pointer des objets ou utiliser des gestes. Pointer du doigt des objets est le type d’indice le plus courant, mais les soignants doivent veiller à ne pas pointer du doigt tout ce qui pourrait contrarier la personne, comme des photos d’êtres chers décédés. Les gestes peuvent être utilisés si le pointage est trop difficile pour la personne ou s’il n’y a pas d’objets autour desquels elle peut pointer. Les accompagnants de santé peuvent également combiner le pointage et les gestes ensemble afin de communiquer des messages plus complexes que l’un ou l’autre ne pourrait transmettre seul.

4 – Présentez une idée à la fois

Etant donné le caractère difficile de la communication avec une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer, il est déconseillé de parler de plusieurs sujets en même temps. Vous devez vous montrer patient et attendre que la première information est bien traitée par le malade avant de passer à autre chose.

Il va vous falloir être très compréhensif si vous voulez bien communiquer avec un malade d’Alzheimer. La personne ne peut que comprendre une seule et même idée à la fois. Si vous posez deux questions en même temps, il sera difficile pour son cerveau de bien réagir et de vous répondre correctement.

5 – Evitez les distractions au maximum

Il est important de s’assurer que la personne atteinte de la maladie d’Alzheimer n’est pas distraite ou dérangée par quoi que ce soit. Cela inclut l’utilisation d’appareils technologiques, tels que les tablettes et les smartphones. Il est préférable de se concentrer sur ce qu’ils font en ce moment, plutôt que d’essayer de les amener à faire autre chose.

La personne atteinte de la maladie d’Alzheimer doit être constamment surveillée pour détecter tout signe d’errance, comme quitter involontairement l’établissement ou se perdre. Ils doivent également être surveillés pour tout comportement d’automutilation potentiel, comme s’arracher les cheveux.

6 – Ne vous vexez pas

La personne atteinte de la maladie d’Alzheimer n’est pas toujours consciente de ce qu’elle fait et peut donc ne pas être en mesure de contrôler ses actions. Il en est de même avec la communication. Les mots prononcés ne sont pas choisis pour vous blesser mais sont inconscients la majorité du temps.

Il ne faut rien prendre personnellement même si cela peut vous faire du mal. C’est l’une des plus grandes difficultés de cette maladie. Quand un parent ne vous reconnaît plus ou vous insulte, cela est bouleversant. Mais vous devez être fort et réussir à surmonter cela en gardant à l’esprit que la personne malade d’Alzheimer n’a très souvent pas conscience de ce qu’elle dit.

En revanche, les personnes atteintes de cette maladie sont beaucoup plus sensibles et susceptibles de sentir offensées. Ce qui peut rajouter de la difficulté dans la communication. C’est pourquoi vous ne devez pas vous vexer et vous montrer patient et choisissant bien vos mots.

Articles similaires :